Depuis 2001, Bachir Bensaddek écrit et réalise des documentaires pour la télévision et le cinéma en privilégiant l’observation sur une longue durée. Les histoires qu’il raconte parlent souvent de femmes ou d’exil, dans des contextes aussi différents que ceux du sport ou des arts. Il vient d’achever la réalisation de son premier long-métrage de fiction, Montréal la Blanche.