Mission en cours : Donner la parole aux jeunes réfugiés en créant une École syrienne des médias

24 mars 2016

Dès le mois d’avril 2016, l’équipe de la Fondation Je veux jouer met sur pied une École syrienne des médias pour les jeunes réfugiés syriens, en allant directement sur le terrain, en Turquie dans la ville de Gaziantep.

Les premières activités de cette école seront deux ateliers donnés par des cinéastes-accompagnateurs du Wapikoni mobile, organisme du Québec qui donne une voix aux Autochtones à travers le monde.

L’École syrienne des médias se fera en collaboration avec l’organisation Rozana déjà présente sur le terrain en Turquie et en Syrie qui en assurera la permanence.

Le premier atelier s’adressera à des adolescents syriens réfugiés en Turquie qui apprendront durant deux semaines à faire des courts métrages de cinéma. Ils pourront se familiariser avec les équipements nécessaires leur permettant d’exprimer les diverses pensées et opinions qui les habitent.

Le deuxième atelier s’adressera à de jeunes professionnels syriens dans la vingtaine, déjà à l’aise avec l’audiovisuel, afin de les former à la méthode « apprendre en créant » du Wapikoni pour que ceux-ci forment à leur tour des jeunes réfugiés ou déplacés syriens dans des camps ou des villages de Turquie ou de Syrie.

Au cours des mois et années à venir l’École verra à former des jeunes syriens en matière de cinéma, télévision, médias interactifs, journalisme, animation, radio, photographie, etc. Toutes ces formes d’art médiatique permettront aux jeunes de s’exprimer et de s’épanouir, en plus de nous faire connaître ce qu’ils vivent en portant un regard sur leur communauté.

FAIRE UN DON

Ajouter un commentaire