Mission accomplie à Atmeh !

8 février 2017

On joue aussi à Atmeh!

Dans le vaste camp d’Atmeh, à quelques kilomètres de la frontière turque, la Fondation Je veux jouer a aménagé une immense aire de jeux qui comprend des terrains de football et de basketball, des balançoires et des toboggans.EN SAVOIR PLUS

Je veux jouer, à l’école

20 juin 2016

Les enfants syriens de la ville de Gaziantep vivent dans des conditions extrêmes. L’école? Voilà bien deux ans qu’ils ne la fréquentent pas. Nous allons les aider à y retourner !EN SAVOIR PLUS

La pièce de théâtre « Je veux jouer »

29 mars 2016

En avril 2015, nous avons initié le mouvement Je veux jouer via un événement bénéfice autour de la pièce de théâtre intitulée « Je veux jouer » produite par la troupe Jasmin Érable.

La pièce a été présentée par la suite en mars 2016 lors d’un événement bénéfice « Lorsqu’un nouveau jour se lève » organisé par des étudiants au profit de la Fondation des Enfants Syriens et en l’honneur de tous les réfugiés syriens.
EN SAVOIR PLUS

Mission en cours : Donner la parole aux jeunes réfugiés en créant une École syrienne des médias

24 mars 2016

Dès le mois d’avril 2016, l’équipe de la Fondation Je veux jouer met sur pied une École syrienne des médias pour les jeunes réfugiés syriens, en allant directement sur le terrain, en Turquie dans la ville de Gaziantep.

Les premières activités de cette école seront deux ateliers donnés par des cinéastes-accompagnateurs du Wapikoni mobile, organisme du Québec qui donne une voix aux Autochtones à travers le monde.

L’École syrienne des médias se fera en collaboration avec l’organisation Rozana déjà présente sur le terrain en Turquie et en Syrie qui en assurera la permanence.

EN SAVOIR PLUS

Mission en cours : Embellir la vie des enfants de la Syrie en créant des espaces de jeux dans les camps de réfugiés

22 octobre 2015

Nous avons lancé en début septembre 2015 une nouvelle campagne de récolte de fonds « le jeu contre la guerre », destinée à aménager des espaces de jeux dans les camps de réfugiés syriens.

Nos actions se concrétisent avec notre équipe et nos partenaires sur le terrain The Syrian Association for Relief and Development (SARD), par la construction, d’avril à mai 2016, d’un premier prototype, au camp d’Ariha situé en Syrie près de la frontière de la Turquie.EN SAVOIR PLUS