Un concours de conception d’espaces de jeu pour les camps de réfugiés syriens

20 juin 2016

Pour concevoir l’espace de jeu sur le camp d’Ariha, un concours a eu lieu à l’École de design de l’UQAM en mars 2016. Les participants ont apporté leurs meilleures idées.

Un concours pour jouer contre la guerre

C’est en septembre 2015 que nous avons lancé la campagne de récolte de fonds « le jeu contre la guerre », destinée à aménager des espaces de jeu dans les camps de réfugiés syriens. En collaboration avec les Architectes de l’urgence et de la coopération (AUC), et l’École de design de l’UQAM. Nous avons accueilli, du 11 au 13 mars derniers, 28 participants à une charrette de design pour concevoir cet espace.

Mission: Concevoir un espace de jeu prototype pour les enfants syriens réfugiés dans le camp d’Ariha.

Pour qui? Concepteurs en architecture, en design de l’environnement, d’objets, d’événementiel ou de jeux !

Critères : Design, création communautaire, faisabilité, sécurité, adaptabilité aux développements de l’enfance et adaptabilité ludique.

En amont, l’équipe de création conjointe de Je veux jouer et des Architectes de l’urgence et de la coopération, a travaillé sur un Programme Fonctionnel et Technique, décrivant le projet ses principaux défis. Ce programme a été réalisé en collaboration avec l’équipe à Ariha, qui a pu mener des consultations auprès de la population et recueillir les différents aspects de la vie dans un camp de réfugiés : culture, météo, accès, sécurité, approvisionnement, matériaux disponibles aux alentours etc. Tout cela avec au centre de la réflexion : l’enfant, son développement, ses attentes naturelles, la nécessité de protéger les repères…

Le programme a ensuite été remis aux participants, quelques jours avant la charrette. Quatorze étudiants au baccalauréat et à la maîtrise en design de l’environnement et au D.E.S.S. en design d’événements ont été jumelés à nos bénévoles, dont la plupart sont architectes. Chaque équipe avait ainsi le bagage nécessaire pour organiser sa réflexion et se lancer dans le design.

Une fin de semaine de création intense

concours-de-charrette-espace-de-jeu-3

Tous les participants ont le souvenir d’une fin de semaine intense, réconfortée par les repas du restaurant Le Petit Alep et les doux souvenirs d’enfance de Marya Zarif, cofondatrice de la Fondation Je veux jouer, qui a su guider les créatifs dans l’imaginaire. Les équipes ont également été coachées par des designers, des professeurs, des experts de l’enfance, des architectes…

Un jury d’experts ont évalué les projets proposés à la lumière de leurs champs d’expertise; Philippe Lupien (Professeur d’architecture à l’UQAM), Florence Roche (CO-CEO du studio de créations ludo-numériques pour enfants TOBO), Mouna Andraos (Co-fondatrice du studio de design Daily tous les jours), Renée Hould (Spécialiste en pédo-psychiatrie) et François-Xavier Michaud (Co-président fondateur de l’entreprise en innovation sociale EXEKO), ainsi que Maëko Michaux-Duguay 5 ans et demi, petite fille.

Les six concepts proposés lors de la charrette de conception d’espace de jeu

Tableau_concepts_17_mars

Jouer naturellement
Prix du Jury et mention de Durabilité

  • Facilité de mise en oeuvre
  • Système de plate-forme peu onéreux
  • Peu se relever, être utilisée comme toit
  • Utilisation versatilité

Repère toit

Prix des participants et mention de l’expérience participative du concept

  • Flexibilité
  • Projection du soleil
  • Environnement naturel
  • Référent culturel nomade
  • Technique simple de construction, reproductible.

 

Tableau_concepts_17_mars

L’arbre de l’espoir

Prix des enfants

  • Poésie de l’arbre central
  • Écho à l’igloo
  • Différentes possibilités d’installation autour et sur la structure.

Tableau_concepts_17_mars

Les couleurs d’Ariha

Mention Favorisateur d’inclusion

  • Aspect communautaire
  • Plate-forme pour jouer au ballon (simple à mettre en place)
  • Davantage d’opportunités pour l’implication des personnes à la construction
  • Arbres : utilité & symbolique.

Tableau_concepts_17_mars

Beit Beyout

Mention Ludo-éducatif

  • Jeu de rôle, mise en scène : élément essentiel et très gratifiant
  • Forme igloo : bel objet, facilement réalisable et modulable, avec plusieurs composantes possibles. ♡ Idée de labyrinthe / ruelles (culture urbanisme), scénarios de panneaux, perforés pour la lumière : théâtre, murs etc…
  • Coin parents
  • Possibilité pour les enfants de s’isoler

Tableau_concepts_17_mars

Jnéné

Mention Tremplin de résilience

  • Variété
  • Simplicité
  • Attirant
  • Favorise la motricité globale
  • Place pour l’imaginaire (moins dans le suggéré, plus dans le créatif)
  • Disposition circulaire
  • Espaces à la fois ombragés et ouverts

Prix du jury, prix des participants et prix des enfants

je_veux_jouer charrette concours design espace- equipe

Plusieurs mentions ont été attribuées par le Jury pour le design, la création communautaire, la faisabilité, l’adaptabilité au développement de l’enfance, l’adaptabilité ludique et pour le projet préféré des participants. Le mini-jury d’enfants (présidé par la petite Maeko) a également remis son prix des enfants!

Les Architectes de l’urgence et de la coopération et la Fondation Je veux jouer sont actuellement en train de réaliser l’espace de jeu à Ariha en Syrie. Si le concept part du meilleur des projets, « Jouer naturellement », il est inspiré de tous les projets présentés lors de la charrette.

Aidez-nous à financer l’espace de jeu qui est en train de se faire construire  à Ariha pour que les enfants jouent, s’amusent et aient, eux aussi leur part d’enfance !

Ajouter un commentaire