Un premier espace de jeu dans le camp d’Ariha, projet pilote de Je veux jouer !

27 mai 2016

Mission en cours dans le nord-ouest de la Syrie : un espace de jeu où les enfants développeront leurs talents, défouleront leur énergie et crieront leur espoir.

Depuis septembre 2015, nous réunissons des fonds pour « Le jeu contre la guerre ». Avec la récolte près de 75% de notre objectif, les actions se concrétisent. Depuis le mois d’avril, The Syrian Association for Relief and Development (SARD), nos partenaires en Syrie et l’équipe de Je veux jouer travaillent sur le premier prototype d’espace de jeu, au camp d’Ariha.


NOM ? >>> Camp d’Ariha : baptisé ainsi par ses résidents. C’est le nom de leur ville natale, qu’ils ont fui, détruite par la guerre.

OÙ ? >>> 10 km de la frontière Syrie-Turquie dans le district d’Harem dans le gouvernorat d’Idleb, au nord-ouest de la Syrie.

QUI ? >>> 300 habitants : 61 familles, 170 enfants.

NOMBRE DE JOUETS PAR ENFANT ? >>> même pas un pour deux.

IMAGINATION ? >>> puissance mille !


ua-syrie

Dans le camp de réfugiés d’Ariha, les enfants se fabriquent des jouets avec les moyens du bord, bouts de bâtons, bidons, terre, tissus : tout se récupère, tout se transforme. Les parents, comme les anciens professeurs savent qu’il faut établir une base éducative aux enfants pour contrer leurs problèmes mentaux et psychosociaux. Plutôt que de tenir les activités dans la tente qui sert aussi de mosquée, les familles ont déclaré nécessaire d’avoir un Child Friendly Space. Une terre vide à côté de leurs tentes est l’emplacement qui sera transformé en cour à jouer. C’est ici que les architectes, designers, charpentiers vont construire l’espace privilégié d’où s’élèveront bientôt rires, chicanes, joies et espoirs.

Une chaîne de création pour faire jouer les enfants

P1140653

Grâce à tous ces créatifs, nous avons pu, avec The Syrian Association for Relief and Development (SARD), développer un programme concret, fonctionnel et technique.

En mars dernier, l’École de design de l’UQAM a hébergé un concours de charrette. Un jury d’experts a alors évalué les projets soumis par une quarantaine de participants pour retenir les meilleures idées selon les critères suivants : design, création communautaire, faisabilité, sécurité, adaptabilité aux développements de l’enfance et adaptabilité ludique.

[Lire l’article sur le concours de charrette]

Aujourd’hui les travaux avancent, l’espace de jeu est cours de construction. Restez connectés pour recevoir des nouvelles de la suite de l’histoire !

esapce-de-jeu-conception

Avril04_Agora-Concept Design2 (1)

Donnez pour nous aider à construire cet espace de jeu pour les enfants. Vous allez mettre du merveilleux dans leur enfance !

Liens :

https://www.jeveuxjouersyrie.org/projet/embellir-la- vie-des- enfants-de- la-syrie/

http://syriareliefanddevelopment.org/

http://architectes-urgence.ca/

http://syriareliefanddevelopment.org/

http://www.design.uqam.ca/

Article charrette

https://www.jeveuxjouersyrie.org/causes/contribuer-a- embellir-la- vie-des- enfants-de- la-syrie/

Faire un don

Ajouter un commentaire